Ecrits

Journal Spirituel de Jacques Fesch accompagné de la mèche de cheveux de sa fille Véronique que celui-ci avait en prison.

Ecrits de Jacques Fesch

Entre 1954 et 1957, Jacques Fesch a beaucoup écrit en prison, notamment à ses proches et au Frère Thomas. Trois ouvrages en sont issus :

Lumière sur l’échafaud

Il présente les lettres de Jacques Fesch au Frère Thomas. Il fut publié pour la première fois en 1971 à l’initiative du Père Thomas, du Père Lemonnier, et de Pierrette Fesch.

Cellule 18

Il présente les lettres de Jacques Fesch à sa belle-mère Marinette Polack. Il fut publié pour la première fois en 1980 à l’initiative de Pierrette et Véronique Fesch, de Sœur Véronique et du Père Lemonnier.

Dans cinq heures je verrai Jésus

Il s’agit du Journal Spirituel de Jacques Fesch rédigé deux mois avant son exécution. Il fut publié une première fois en Italie en 1982 sous le titre Giornale intimo, puis en France, dans sa langue d’origine, en 1989. Véronique Fesch, auquel il a été légué, est à l’origine de sa publication.